+2125 22 30 90 90 Info@opentech.ma 20 Rue Bassatine 1er Etage...
phone
envelope
map marker

Le Maroc réduit les importations de carburant et stimule les exportations d’électricité

Posted by Oussama Adrouj

Le Royaume du Maroc a augmenté ses importations de combustibles raffinés de manière relative au cours des huit premiers mois de cette année, tout en réduisant les quantités de combustibles importées de l’étranger.

 

Les données officielles du gouvernement ont montré une augmentation record du coût d’importation d’électricité de plus de 1 756% en moins d’un an.

 

Le Maroc a importé près de 97 millions de dirhams d’électricité entre janvier et fin août 2018, pour atteindre 1,81 milliard de dirhams au cours de la même période de 2019, soit une augmentation de 1,72 milliard de dirhams à la fois.

 

Parallèlement à la facture élevée d’électricité importée de l’étranger, les entreprises marocaines impliquées dans la distribution d’hydrocarbures ont réduit le coût des importations de ces produits essentiels, tout en ne reflétant pas beaucoup le prix de détail des stations-service au Maroc.

 

Les entreprises marocaines ont réduit leurs importations d’essence, et de kérosène d’environ 1,1 milliard de dirhams au cours des huit premiers mois de cette année, profitant de la baisse des prix sur les marchés internationaux.

 

Le coût total du carburant importé par ces entreprises s’est élevé à environ 26,2 milliards de dirhams entre janvier et août de cette année, contre 27,3 milliards de dirhams à la même période l’an dernier.

 

La valeur des lubrifiants et autres produits pétroliers raffinés importés par les sociétés marocaines opérant dans le secteur a atteint près de 16 milliards de dirhams au cours des huit premiers mois de cette année, contre 15,8 milliards pour la même période de l’année dernière.

Laisser un commentaire